Ligue Europa

Ligue Europa Encore vainqueur l'an passé et donc propulsé en Ligue des Champions, Séville ne défendra pas son bien. Reste que beaucoup de grands noms ont pris place dans cette Ligue Europa 2016/2017. Cette saison encore, la compétition devrait offrir du spectacle et un beau vainqueur !

Les favoris au titre

Borussia Dortmund 2.9 chez
Liverpool 7 chez
Séville 8 chez
Votre pari sur la Ligue Europa offert ! Profitez d'un bonus de 100€ !

Ce que le parieur doit savoir sur la Ligue Europa

Créee en 1971, la C3 a bien changé depuis son lancement ! Souvent boudée par les plus gros clubs d'Europe qui n'ont d'yeux que pour la compétition reine, la Ligue des Champions, la donne est petit à petit en train de s'inverser !

Depuis le changement de nom en Europa League il y a maintenant 6 ans, des vainqueurs toujours plus prestigieux se sont succédés, de l'Atlético Madrid au FC Séville en passant par Chelsea et le FC Porto. De manière plus générale, alors que les clubs italiens ont largement dominé la compétition dans les années 90, plaçant pas moins de 8 vainqueurs entre 1989 et 1999, cela fait bien longtemps que les clubs de Série A voire de Premier League passent au travers - volontairement ou involontairement - de la compétition ! Pourtant, deux points essentiels pourraient bien continuer de changer la donne en cette édition 2016/2017 : premièrement, les dotations attribuées au vainqueur et aux formations qui atteignent le dernier carré ont largement été revues à la hausse, faisant de l'Europa League une compétition intéressante sur le plan financier. Mais pour couronner le tout, elle l'est également devenue sur un plan sportif, étant donné que le champion se voit depuis l'an dernier octroyer une place en Ligue des Champions la saison suivante ! Alors que le FC Séville est le club le plus titré avec 5 sacres entre 2006 et 2016, il est navrant de constater qu'aucun club français n'a réussi à s'imposer depuis 1971. Avec 4 finales disputées pour 4 finales perdues - les deux dernières ayant été jouées par l'Olympique de Marseille - les équipes de l'Hexagone ont longtemps fait de l'Europa League une compétition à sacrifier. Gageons qu'avec les nouvelles règles, au moins une des quatre équipes tricolores engagées cette saisons jouera cette Ligue Europa jusqu'au bout !

On constate que les phases de poule de la Ligue Europa voient relativement peu de buts et que la compétition se débride beaucoup plus dès les 16es de finale. Il faut dire que durant la première phase, de nombreux clubs limités provenant de championnats obscurs sont contraints de fermer le jeu.

On assiste aussi lors de cette phase de poules à de nombreuses surprises. Les clubs des grands championnats ont tendance à se désintéresser de cette compétition avant les matchs à élimination directe. Les clubs italiens ou allemands sortis dès les phases de poules sont nombreux.

A partir des seizièmes de finale, c'est une autre histoire. Le niveau de la compétition s'élève avec les clubs reversés de la Ligue des Champions et les grosses écuries savent qu'elles peuvent viser le titre.

Les stats clés de la Ligue Europa

Avec l’augmentation de l’attrait autour de la compétition, la première phase pourrait devenir encore plus tendue à l’avenir. Nous vous conseillons de parier régulièrement sur le "moins de 2.5 buts" dans les matchs à enjeux du premier tour.

Depuis sa création en 2009/2010, la Ligue Europa a vu 75% des clubs reversés de la Ligue des Champions atteindre au moins les 8es. Et lors de ces quatre années, l’Europa League a toujours vu au moins deux clubs provenant de la Ligue des Champions se hisser jusqu’en demi-finale. D’ailleurs, deux des quatre derniers vainqueurs (Chelsea et Atletico) étaient issus de la compétition reine.

Ces chiffres confirment l’intérêt croissant des grands clubs pour la Ligue Europa. Nous vous conseillons de parier sur un vainqueur issu de la Ligue des Champions après les phases de poules !

Aussi étrange que cela puisse paraitre, c'est la victoire à domicile qu'il faut privilégier sur l'Europa League ! En effet, avec 55% de matchs remportés par les équipes qui recevaient la saison dernière (110 matchs sur 205 disputés, phase de poules et play-offs confondus), l'idée reçue qui veut que la petite soeur de la Ligue des Champions soit pleine de surprises et de résultats improbables tombe quelque peu à l'eau. Si cette tendance ne s'est pas vraiment vérifiée lors de l'édition 2015/2016 remportée - déjà - par le FC Séville ("seulement" 39% de victoires à domicile), cela s'apparente plus à un accident qu'autre chose, le ratio remontant à 49% pour la saison 2012/2013.

La Ligue Europa en bref

Depuis qu’elle est venue remplacer la Coupe UEFA, la Ligue Europa ne cesse d’innover. Il semble loin le temps où les clubs considéraient cette compétition comme un fardeau dans la saison. Parmi les mesures ayant contribué à rendre la Ligue Europa séduisante, on pense surtout à la suppression d’un 2e tour au profit de 16es de finale en aller-retour beaucoup plus intéressants à la fois pour les clubs et le public.

Depuis l’été 2014, la Ligue Europa accueille 48 clubs en première phase où les deux meilleurs de douze groupes accèdent en 16es de finale, en compagnie des huit troisièmes de chaque groupe de la Ligue des Champions. Ensuite, un tableau final est établi et voit s’affronter les clubs en aller-retour jusqu’à la finale, disputée en un seul match..